Bouquet Romantique

Le bouquet romantique est un bouquet rond qui ravira les plus amoureux d’entre vous. Si vous voulez ouvrir votre cœur, réalisez cette petite merveille parfumée. Ce somptueux bouquet constitue une réalisation assez technique et nécessite donc un certain ordre et une organisation correcte dès le départ..

Pour réaliser cette composition, vous avez besoin de :

Fleurs 
– 5 ou 6 roses (ici la variété Soutine)
– 5 arums noirs
– quelques renoncules rose pale
– quelques renoncules noires
– 5 jacinthes rose clair

Feuillage

– Pittosporum noir
– Pittosporum panaché
– Cochia
– Placez les 8 éléments différents bien ordonnés sur la table afin de vous repérer lorsque vous réaliserez votre bouquet

Matériel 
– un couteau
– un sécateur
– de la ficelle

La préparation des fleurs et du feuillage

La première étape est essentielle : certaines fleurs et feuillages étant très fournis, il est nécessaire d’ôter le plus efficacement possible les petites tiges et feuilles qui, en plus de vous gêner dans la réalisation du bouquet, pollueraient l’eau de votre vase une fois votre bouquet terminé.
– Epluchez assez haut les feuilles des roses, jacinthes et renoncules
– Inutile de toucher à l’arum qui est déjà nu
– Otez, voire grattez avec le couteau, les nombreuses petites tiges du cochia, car ces dernières seraient responsables du jaunissement de l’eau.

Le point focal du bouquet

La technique du bouquet rond est la technique de base du vrai fleuriste, et qui consiste à créer la vrille qui donnera son allure caractéristique à l’ensemble.
Pour cela, prenez une belle rose lumineuse. Il est important de bien la choisir car c’est cette fleur qui sera le centre du bouquet, c’est-à-dire celle sur laquelle le regard se portera en premier.
Placez-la dans votre main, calée entre votre pouce et votre index, légèrement inclinée et au milieu de la tige. La fleur est à gauche de votre main, et le bas de la tige à droite.
La vrille
La technique utilisée ici est celle de la vrille. Il est essentiel à chaque fois que vous rajoutez une fleur de suivre la vrille de départ afin de créer la rondeur du bouquet.
Chaque nouvelle tige posée dans votre main doit l’être dans le même sens que les précédentes
Au fur et à mesure de votre composition, la base de votre bouquet doit ressembler à un éventail. Plus l’éventail de vos tiges est large, plus votre bouquet sera rond et serré.

Astuce :
rappelez-vous qu’il ne faut jamais que les tiges des différentes fleurs et feuillages ne se croisent, mais qu’elles partent au contraire dans la même direction.

La composition d'un bouquet harmonieux

Commencez la composition de votre bouquet en alternant fleurs claires (renoncules roses par exemple) et fleurs plus sombres (arums), en laissant libre cours à votre créativité et en jouant avec les couleurs et les volumes des différentes fleurs afin de créer du relief.
Les arums doivent avoir une bonne place et ressortir dans le bouquet car ils sont très sophistiqués.
Les jacinthes doivent également ressortir sur le haut du bouquet afin de lui donner du relief. N’hésitez donc pas à les faire dépasser légèrement au-dessus des autres.

Astuce : Rentrez les fleurs à l’intérieur du bouquet
Si une fleur penche légèrement sur le côté, ne la placez jamais vers l’extérieur, ce qui aurait pour conséquence de déstabiliser le bouquet. Rentrez-la plutôt vers l’intérieur du bouquet, cela le comblera de façon plus harmonieuse.

 

Le feuillage pour la touche nature

Le feuillage doit être bien épluché. Ce dernier apporte une touche sophistiquée supplémentaire au bouquet, en particulier le cochia, qui est ravissant. Il permet également de donner un peu plus de légèreté à votre bouquet, n’oubliez pas de l’intercaler le plus souvent possible.
– Poursuivez en ajoutant quelques renoncules qu’il est désormais possible d’ajouter en masse en les rentrant bien vers l’intérieur du bouquet.
– N’hésitez pas à observer votre bouquet du dessus et à réorganiser certaines parties qui vous semblent moins fournies que d’autres. Cela vous aidera à harmoniser au fur et à mesure sa composition et l’harmonie de son camaïeu de couleur rose.

 

L’attache

Si les tiges glissent ou deviennent trop volumineuses dans votre main, n’hésitez pas à les attacher, avant même la fin de votre bouquet. Cette étape est essentielle pour vous aider à bien finaliser votre bouquet.
– A l’aide du sécateur, coupez au même niveau toutes les tiges qui dépassent du bas du bouquet; aidez-vous en maintenant le bouquet à l’horizontale.
– Munissez-vous de la ficelle (une ficelle de cuisine convient très bien même si une ficelle de couleur verte sera plus discrète)
– Faites deux fois le tour du bouquet avec la ficelle en serrant d’un coup sec à chaque tour
– Passez le fil dans une des tiges et serrez à nouveau
– Coupez le reste de ficelle et maintenez votre bouquet debout : il doit tenir tout seul si l’attache est bien solide

Les finitions

Vous avez presque terminé ! N’oubliez pas à nouveau d’observer votre bouquet du dessus.
– Rectifiez éventuellement avec les fleurs qu’il vous reste, en conservant la vrille dans le même sens
– Terminez en attachant le bouquet de la même façon que précédemment
– Une fois encore, égalisez le bas des tiges avec le sécateur en maintenant le bouquet à l’horizontale

Votre bouquet romantique est maintenant parfait !

Ce bouquet romantique peut se conserver environ une semaine si vous prenez soin de renouveler l’eau régulièrement.
Une petite goutte d’eau de javel dans votre vase propre permettra de maintenir votre bouquet plus longtemps.

Vidéo Le sapin de bonbons