Bouquet printanier

Ce bouquet symbolisera idéalement le printemps dans vos intérieurs. Gai, coloré et parfumé, le volume des jonquilles donnera à ce bouquet une forte présence pour un coût modéré. Demandant peu de technique, il sera très facilement réalisable dès lors que vous disposez de belles jonquilles. Il est donc préférable d’attendre que ces bulbes soient à maturité. Idéalement, vous pouvez cueillir celles qui s’épanouissent dans votre jardin.

Pour réaliser cette composition, vous avez besoin de :

Fleurs
– Roses jaunes Vanilla Sky (origine : Equateur)
– Plusieurs bottes de jonquilles
– Quelques renoncules jaunes
– Une à deux branches d’orchidées Phalaenopsis Oméga
– Quelques tiges de Craspedia

Feuillage
– Anthurium ou Philodendron

Matériel 
– un couteau
– un sécateur
– pipettes (pour les orchidées)
– un vase assez large

La première strate de jonquilles

Très facile à réaliser, ce bouquet demande simplement de disposer les fleurs à plat les unes au-dessus des autres, en alternant les variétés, avant de le placer dans un vase.

– Commencez par la première botte de jonquilles que vous placerez à plat sur la table. Dans le cas des jonquilles, veillez à conserver les feuilles qui ajouteront du volume et une touche très « nature » à votre bouquet.
– Faites de même avec une seconde botte : placez les fleurs au-dessus des premières en les disposant de façon bien parallèle les unes par rapport aux autres et toutes à la même hauteur.

Les autres fleurs

– Prenez les roses une à une et disposez-les au-dessus de la pile de jonquilles, en veillant à ôter le feuillage inutile sur la tige
– Ajoutez ensuite les renoncules de la même façon en enlevant également le feuillage, qui aurait tendance à jaunir l’eau de votre vase
– Ajoutez enfin une dernière botte de jonquilles, que vous placerez une fois encore au-dessus des autres fleurs
– Terminez par les craspedias, d’une belle rondeur et d’une belle couleur jaune
– S’il vous reste une botte de jonquilles, des renoncules, continuez à alterner les fleurs sur le bouquet tel que précédemment. Terminez par une botte de jonquilles.

La coupe

Une fois que toutes les fleurs sont correctement placées, toujours de façon bien parallèle au plan de travail, on termine par la coupe.
– Coupez le bas des tiges de manière très régulière à l’aide du sécateur, en maintenant le bouquet à plat sur le plan de travail

La préparation du vase

Afin de donner une touche moderne à votre composition, il est possible d’habiller votre vase à l’aide de large feuilles de philo ou d’anthurium.
Cette astuce a également pour effet de rétrécir visuellement le volume du vase.
– Prenez pour cela 2 à 4 feuilles d’anthurium en coupant leur tige
– Tapissez-en les côtés du vase afin de les couvrir entièrement
– Ajoutez de l’eau à environ un tiers, voire à moitié du vase

Les fleurs papillons pour la touche printanière

– Prenez une tige d’orchidée phalaenopsis, dont vous dégraperez quelques fleurons très délicatement et sans les laisser tomber sur la table. Veillez à les couper à la base de leur tige.
– Disposez délicatement chaque fleuron dans une pipette que vous aurez préalablement remplie d’eau.
– Déposez ensuite les fleurons d’orchidées dans leur pipette de façon homogène sur l’ensemble du bouquet.

Votre bouquet de printemps est terminé !

Rajoutez une goutte d’eau de javel dans l’eau de votre vase afin que le bouquet tienne plus longtemps.
Ce bouquet printanier tiendra chez vous environ 8 jours. Les jonquilles ne sont pas des fleurs qui tiennent très longtemps. En revanche, les orchidées, elles, tiendront environ une dizaine de jours.
Si des feuilles jaunissent, n’hésitez pas à les enlever.

Centre de table de mariage
Bouquet de mariage